fbpx

Madame V. a voulu aider son mari mais il a fini par mourir.

Bonjour Stéphane,

Je vais essayer d’expliquer ce que l’alcool a eu comme conséquences sur ma vie,celle de mon mari et celle des enfants.

Je savais qu’il avait eu des problèmes avec l’alcool après son divorce,mais comme il avait repris son boulot,je pensais aussi qu’il était guéri et que ce n’était qu’une mauvaise passe qu’il avait eue…

Nous avons donc commencé une histoire,comme un couple normal,moi,ne pensant plus à ce souci qu’il avait eu par le passé…

Quand nous allions au resto,on prenait un verre de vin,sans abus,et lui se comportait tout à fait normalement sans essayer d’en redemander un de plus..

Quand nous partions en week-end,tout se passait bien,il prenait bien une bière dans l’après-midi au lieu d’un café mais comme il se comportait “normalement”,je n’y voyais aucun mal..

Nous avons fini par habiter ensemble et même nous marier contre l’avis de nos amis et de nos familles, car beaucoup de personnes m’avaient demandé :“Es-tu sûre qu’il ne boit plus?” Moi, j’étais très fâchée de leurs réflexions, car le temps que l’on passait ensemble,et bien non,il ne buvait pas..(c’est ce que je croyais)!

Les choses ont très vite changé une fois que nous avons habité ensemble..:il m’a dit que comme c’était le week-end, il s’autorisait à prendre une bière quand il rentrait du boulot le vendredi…Il voulait aussi qu’on boive un verre de vin en mangeant quand c’était le week-end..Je ne me méfiais pas car malgré cela,il restait tel que je le connaissais et continuait à aller travailler.

Et puis,il a commencé à s’énerver pour un oui pour un non, là je ne le reconnaissais plus, quand je lui demandais pourquoi il se fâchait si vite,il me disait que c’était la pression du boulot qui le rendait nerveux..Les cris ont été de plus en plus fréquents…les premiers coups aussi…J’ai commencé à avoir des doutes sur sa sobriété et je me suis mise à chercher des bouteilles…En vain,je n’en trouvais pas et pourtant j’étais sûre qu’il s’était remis à boire…

Un jour ,je suis rentrée à midi sachant qu’il était à la maison et là ..Il avait une bouteille de whisky ..Il m’a dit que ce n’étais pas ce que je croyais ,qu’il avait été en acheter une juste pour me prouver qu’il savait résister à une bouteille !Et puis,il a dû partir à l’étranger pour son boulot,je l’ai supplié de l’accompagner car je savais qu’il allait déconner…

Il est revenu bien avant la date,me disant qu’il s’était disputé avec son patron..La vérité est qu’il avait mis du whisky dans des bouteilles d’ice tea ,qu’il ne s’est jamais rendu aux rendez-vous qu’il avait et qu’il passait ses journées dans sa chambre d’hôtel à boire…

Il a été licencié et là je lui ai demandé de se soigner pour sauver notre couple mais avant tout sa santé!  J’ai pris des congés pour rester auprès de lui,pour le soutenir,pour qu’il prenne ses médicaments.

Quand le médecin m’a dit que la phase critique était passée et que,si il continuait bien à prendre ses médicaments,à se faire suivre,je pouvais reprendre le boulot,j’ai recommencé à travailler.

Le jour même,il m’a téléphoné en me disant qu’il avait craqué..Il s’est mis à boire encore plus,et à être encore plus violent…Tout cela devant les enfants..

Il partait 2 à 3 jours pour faire la tournée des bars,vidait le compte en banque et revenait quand il n’avait plus d’argent!

Je l’aimais et j’ai supporté beaucoup,c’est vrai!Je lui ai demandé de refaire une cure,que c’était important qu’il se soigne.. Il a refait une 2ème cure…

Sa sobriété n’a pas duré longtemps et là,quand il s’est remis à boire ça été un enfer pour moi! Il buvait du Martini au lieu d’un café le matin….Il était violent constamment,je ne le reconnaissais plus!

Il a fini par partir me disant qu’il n’était pas un enfant et que je le privais….

Il faut dire que,quand je trouvais une bouteille ,je la vidais, j’en ai trouvé dans la machine à laver, dans la garde-robe,le sèche-linge,les armoires,il y en avait partout!

De plus il faisait peur aux enfants,il ne les a jamais touché,il m’en voulait à moi de vider ses bouteilles donc c’est à moi qu’il s’en prenait.

Il s’est mis à boire encore encore plus après m’avoir quittée…Il a fini par faire un  delirium tremens..Il voyait des bêtes sur ses murs…

Sa famille l’a mis deux fois en cure ,à chaque fois qu’il ressortait,il recommençait à boire toujours plus!    L’alcool a fini par gagné….Il en est mort….

Alors si je témoigne c’est pour vous dire que cette maladie a détruit celui que j’aimais,notre couple,notre famille,a traumatisé les enfants ..

Quant à moi,j’aurais voulu faire plus pour qu’il s’en sorte mais ,comme m’a dit le médecin,c’est lui qui devait vouloir s’en sortir et même avec tous les efforts que les proches peuvent faire,si une personne n’admet pas qu’il ou qu’elle est alcoolique on ne saura jamais l’aider!

Je n’ai jamais refait ma vie car cette période de ma vie a été très dure…

J’espère que mon témoignage pourra vous aider!

Abonnez-vous, au + nombreux nous sommes au + le message est diffusé.